23 mai 1991, Vassula prie:

Yahvé, mon Dieu,
Tu répands à profusion Tes parfums sur moi.
Loué soit mon Yahvé.
Tu es mien et je suis Tienne.
Prête-moi Ton épaule pour que je m’y appuie,
tout indigne que je suis,
bouffée de vent qui passe inaperçue pour ne plus revenir,
grain de poussière enlevé par les premières gouttes de pluie ;
permets-moi de me trouver en Présence de Ta Splendeur.
À travers ce désert, conduis-moi d’une main secourable, ô Bien-Aimé.