17 janvier 1992, Vassula prie:

Seigneur de Miséricorde,
Ton peuple a besoin d’être consolé.
Ton Corps, divisé, s’affaisse
et très peu sont ceux qui peuvent Te réconforter.
Ton peuple est dans le désespoir ;
alors, Seigneur de Miséricorde,
écoute et vois notre douleur.
Amen.