29 novembre 1989, Vassula prie:

Seigneur,
bien que beaucoup de nations aient sombré
dans le gouffre creusé de leurs propres mains
et que leurs pieds soient pris dans les pièges
qu’elles ont elles-mêmes tendus,
aie pitié d’elles ;
Seigneur, prête-leur l’oreille,
transforme-les en une fournée de pain
entièrement nouvelle Te glorifiant, Toi mon Roi ;
je Te demanderai encore,
Seigneur d’Amour, Seigneur de Miséricorde,
que ceux qui ont beau entendre, mais ne comprennent jamais,
entendent cette fois par égard pour Ton Amour,
et que ceux qui ont beau voir, mais ne perçoivent jamais,
perçoivent cette fois par égard pour Ta Grande Miséricorde,
entrant ainsi dans Ton Mystère ;
attendris leur cœur
afin qu’ils puissent pleinement comprendre par leur cœur
et non par leur esprit
et soient ainsi convertis et guéris par Ta Divinité ;
ils prendront alors conscience combien Tes décrets sont merveilleux
et leur âme ne leur résistera pas mais les respectera ;
amen.