13 décembre 1992, Vassula prie:

Notre Père qui es aux cieux,
que Ton Nom soit sanctifié…
Notre Père,
dont l’amour est révélé aux moindres d’entre-nous,
aie pitié de Ta création !
Tu nous as fait un don gratuit :
notre liberté, à utiliser comme il nous plaît ;
mais nous avons retourné notre liberté contre nous.
Comme une lame de rasoir dans la main d’un enfant,
nous l’utilisons pour nous taillader à mort…
oh ! viens tourner notre attention
vers Ton Saint Nom,
sinon nous allons nous couper en morceaux !
Je T’invoque dans nos difficultés, Dieu Tout-Puissant ;
vas-Tu nous sauver ou vas-Tu Te dérober à ma requête ?